Causes de l'acné d'adulte et remèdes naturels

Le bilan 1 an après  « Comment lutter contre le retour de l’acné après l’arrêt de Diane 35 ».

L’acné d’adulte touche près de 40 % des femmes entre 25 et 40 ans. Véritable source de mal-être tant sur le plan physique que psychologique, ses conséquences ne sont pas à prendre à la légère. Quelles en sont les causes et peut-on vraiment s’en débarrasser sur le long terme ? Et plus important, existe-t-il des moyens naturels pour en venir à bout ?

L’acné d’adulte et les dérèglements hormonaux 

Les femmes atteintes par l’acné d’adulte sont principalement touchées par des boutons visibles sur les tempes, les joues ou le menton, le décolleté et même le dos. Girl 850117 960 721L’excès de sébum, résultant d’une trop grande sensibilité aux hormones, forme des kystes douloureux sous la peau. Les poussées en nombre sont plus ou moins fortes selon la période et dépendent du cycle menstruel. Il est aujourd’hui avéré qu’une production excessive d’androgènes (hormones mâles) peut en être la principale cause, accompagnée d’une pilosité plus importante (hirsutisme pour les cas les plus graves), parfois d’ovaires polykystiques, et/ou d’une forme d’alopécie, c’est-à-dire d’une perte de cheveux évolutive. Un manque de production d’hormones femelles, les oestrogènes, peut également être un facteur déclenchant que l’on décèle par une perte de la masse musculaire chez certaines femmes. L’acné peut également découler de problèmes liés à un dérèglement de la thyroïde (hypothyroïdie ou hyperthyroïdie). La prise inadaptée de certaines pilules comme Adépal provoque également de l'acné (les effets secondaires sont indiqués sur la notice). Remarquer les symptômes qui accompagnent l’acné donne des indications sur son origine. Il reste important de consulter son médecin pour déterminer d’où vient le problème avant de penser à le résoudre : se faire prescrire une prise de sang pour vérifier carences en vitamines, activité hormonale et TSH, une échographie pelvienne et de la thyroïde…Les différents spécialistes qui pourront vous aider seront principalement le dermatologue, le gynécologue ou encore l’endocrinologue.

Outre les conséquences d’un dérèglement sur le corps et sur la santé, cette forme de souffrance souvent minimisée est bien réelle. Elle implique une baisse de l’estime de soi et une bataille quotidienne contre des comédons douloureux et disgracieux. Ces derniers qui ne cessent de repousser peuvent engendrer des cicatrices difficiles à faire disparaître.

Des solutions de facilité à éviter ?

Si votre médecin pointe du doigt des problèmes thyroïdiens, lui seul sera en mesure de trouver un traitement adapté pour vous et il faudra alors suivre ses indications.

Question 1500062 960 720En revanche, si la thyroïde n’est pas en cause mais que votre taux d’androgènes ou d’oestrogènes est anormal, les spécialistes prescrivent bien souvent à la pelle des anti-androgènes tels que Androcur, Diane 35, pour stopper les effets de la testostérone. Les risques et les effets secondaires sont nombreux : risques hépatiques, thromboses, embolies pulmonaires, baisse de la libido, prise ou perte de poids… Ces traitements sont également incompatibles avec un projet de grossesse. Comme une pilule, ils ont un effet contraceptif et créent des règles artificielles. Lorsqu’ils fonctionnent (ce qui n’est pas toujours le cas), leur arrêt peut engendrer une aménorrhée plus ou moins longue, un effet rebond avec des poussées d’acné importantes, des cheveux gras…effets difficiles à enrayer à moins de reprendre le traitement…à vie.

Les spécialistes prescrivent souvent en parallèle des traitements locaux à base d’antibiotiques…Autant dire pas de solution sur le long terme. On se sent alors souvent bien seule et incomprise face à ce genre de prescription quasi automatique.

Les remèdes naturels anti-androgènes : résultats ou effet placebo ?

Le chemin peut être long, semé d’embûches, de doutes. Il faudra faire preuve de patience, d’effort, se documenter, apprendre à connaître le fonctionnement de son corps. Chaque personne est différente. Ce qui fonctionnera sur l’une n’aura pas  le même effet sur l’autre. Néanmoins, tester des solutions naturelles ne fait pas de mal et peut véritablement aider à réduire l’acné ! Oui, traiter les problèmes de l’intérieur, voilà la solution ! Il faut savoir que le corps ne cesse d’évoluer tout au long de sa vie et qu’ilOolong 827397 960 720 est possible de l’aider à se réguler.

Voici quelques conseils qui ont eu un impact très positif sur moi  pour celles qui voudraient comme moi limiter leur production d’androgènes et améliorer leur hygiène de vie :

  1. Boire une tasse de thé vert tous les matins ! Le thé vert participe à l’équilibre hormonal et au cycle régulier des règles (de mon côté, c’est ce qui m’a aidée à retrouver des règles régulières après une aménorrhée causée par l’arrêt de Diane 35).
  2. Faire une cure dépurative de la peau pendant 3 mois. Des ampoules issues de l’agriculture biologique à base de plantes de bardane et de pensée sauvage sont disponibles en parapharmacie. Attention, les premiers temps, ce « traitement » fait ressortir les impuretés.
  3. Boire des infusions « détox » à base de houblon, hibiscus, pissenlit ou spécial « foie » une fois par jour participe à l’évacuation des toxines.
  4. Arrêter ou diminuer la consommation du lait de vache qui contient des hormones de croissance.
  5. Boire un verre de lait de soja par jour. Le soja augmenterait la production d’oestrogènes participant ainsi à la santé de la peau et des cheveux.
  6. Boire un verre de jus de carotte par jour. Le bêta-carotène améliore l’état de la peau grâce à la vitamine A.
  7. Consommer des aliments riches en zinc. Le zinc est un anti-androgène et un anti-inflammatoire.
  8. Avoir une alimentation variée pour un apport vitaminique équilibré. Manger moins  gras (moins de graisses saturées et davantage de graisses insaturées avec oméga 3 et 6) et manger moins sucré (éviter les aliments transformés et le sucre raffiné). Faire le plein de vitamines. Privilégier les fruits (consommer plus de prunes, de melon…), les légumes (potiron, brocolis, avocat…).
  9. Boire suffisamment d’eau.                                                                                                                                                                                                                             Beaucoup d’articles conseillent la prise de comprimés de gattilier ou de palmier nain (je teste le palmier nain depuis trois semaines et ça fonctionne comme un anti-androgènes. Je note une nette amélioration).

 

Respecter sa peau par des soins

 

Soap 1735715 960 720Il est important de ne pas agresser sa peau avec tout un tas de produits chimiques trouvés dans les hypermarchés.

Comme tout le reste, il n’existe pas de produit miracle pour effacer l’acné. Il faudra d’abord observer sa peau et en déterminer sa nature. Peau grasse, peau sèche, peau mixte ? Une fois cette information établie, il sera plus simple de se tourner vers tel ou tel produit.

Pour les peaux grasses, les savons bios à l’huile de nigelle sont hydratants et ont des vertus antiseptiques : à utiliser le matin et le soir pour le nettoyage du visage.

Il faut savoir qu’une peau trop sèche provoque des boutons. Pour pallier la sécheresse, le corps produit du sébum. Mais une peau trop grasse a le même effet ! Il faut donc trouver un équilibre.

Après le nettoyage, vient la phase Skincare 1122666 960 720importante de l’hydratation : pour une peau grasse, il faut apporter une crème assez riche (non comédogène) qui empêchera la production de sébum. Comme exemple, une crème à base d’aloe vera est à recommander. Pour une peau sèche, une crème Effaclar Duo de Laroche Posay peut être conseillée. Si votre peau est mixte, il faut utiliser la crème Effaclar sur les zones sèches (par exemple joues, front) et l’aloe vera sur les zones plus grasses (tempes, menton).

Attention, la peau peut être plus ou moins grasse selon les saisons !

En cas de grosses poussées d’acné et de points noirs, vous pouvez faire des gommages à base d’argile blanche, d’argile rose ou de rhassoul. Attention à ne pas laisser le produit plus d’une minute sur la peau et à ne pas oublier de réhydrater après le rinçage, une fois la peau bien sèche. Dans des phases où la peau est très réactive, on a tendance à tester beaucoup de produits ce qui est bien souvent une erreur car elle se sent agressée et se rebelle ensuite.

Pour éviter les infections, il est important de ne pas triturer les boutons avec les doigts. Lorsqu’un bouton est à vif, je conseille d’y mettre un peu d’argile rose juste cinq minutes car elle a des vertus antiseptiques.

Pendant un temps, j’ai testé des crèmes à base de bave d’escargot qui a un effet réparateur et cicatrisant. Mon dos est redevenu parfait !

Lorsque Person 1281607 960 720les boutons sont là, pas évident de sortir sans maquillage ! Il suffit d’utiliser un fond de teint en gel non comédogène (Accord parfait de l’Oréal) à déposer sur peau sèche avec un pinceau pour éviter tout contact avec les doigts.

Par ailleurs, il est important d’éviter le stress. Pourquoi cela ?  Le stress augmente le cortisol dans le corps. Or, le cortisol dit hormone du stress est responsable de la stimulation des glandes surrénales qui à leur tour produisent des androgènes. Un vrai cercle vicieux ! Pratiquer le yoga est une bonne alternative. Faire du sport en est une autre.

Vous l’aurez compris, l’acné d’adulte n’est pas une mince affaire ! Mais avec de la persévérance, l’amélioration de son état est possible. La morale de l’histoire ? En apprenant les origines de l’acné et les différentes solutions, on comprend une chose : c’est la prise en main de son hygiène de vie qui est à réaliser à tous les niveaux !

 

                                                                                                                          M.D.

NB : Ces conseils ne sont en aucun cas des prescriptions médicales et ne relèvent que de ma propre expérience en tant que non professionnelle.

Article associé : Le palmier nain contre la perte de cheveux

 

santé acné bien-être nutrition femme boutons adulte remèdes homéopathie plantes causes naturel cosmétiques hygiène prescription dermatologie hormones déséquilibre androgènes testostérone thyroïde oestrogènes vitamines carences TSH

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

Marilyne
  • 1. Marilyne | 15/04/2017
Bonjour,
Après 5 mois d'utilisation de gélules de palmier nain, à raison de 2 gélules par jour, je confirme la disparition des boutons sur le visage (quel bonheur !!) et l'arrêt de ma chute de cheveux. Je vous le conseille donc vivement !
Je reste disponible pour tout complément d'information.
marilyned
  • 2. marilyned | 27/12/2016
Il est à noter que les crèmes peuvent perdre de leur effet avec le temps, lorsque l'utilisation est prolongée.

Pour la crème à l'aloe vera, j'utilise Hydra dermo défense de So Bio.
Pour le savon de nigelle, il s'agit du petit savon bio d'alep (huile d'olive et laurier).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×